Sherbrooke

 

Sherbrooke

Carte Sherbrooke Avant d'obtenir le statut de municipalité de village, en 1823, ce territoire des Cantons de l'Est, situé au confluent des rivières Magog et Saint-François, est connu sous de nombreuses appellations dont Grand-Portage, Grandes-Fourches et Hyatt's Mill. La présence de l'énergie hydraulique, combinée à l'arrivée du chemin de fer et à l'esprit d'initiative de personnalités locales, permet à Sherbrooke de s'imposer dans la deuxième moitié du XIXe siècle comme le centre névralgique de la région. La métallurgie, le tabac et surtout le textile stimulent son expansion qui est marquée, notamment, par l'arrivée d'une abondante main-d'?uvre francophone. Pôle régional dans le domaine judiciare, financier et des communications -on y retrouve aussi le Séminaire de Sherbrooke, fondé en 1875- , la Reine des Cantons de l'Est voit son secteur tertiaire s'enrichir après la Deuxième Guerre mondiale de la première université francophone implantée en région (1955) et du Carrefour de l'Estrie (1973), un centre commercial d'envergure. Le développement de son parc industriel et celui de sa périphérie marque les dernières décennies du siècle. Le débat sur les fusions municipales teinte d'ailleurs la décennie 90, alors que la configuration de la nouvelle ville de Sherbrooke, prévue pour 2002, suscite de nombreuses réactions. Population:
1921 23515
1931 28933
1941 35965
1951 50543
1961 66554
1971 80715
1976 76804
1981 74075
1986 71500
1991 77629
1996 76786
2001 75916
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde