Saint-Jean-sur-Richelieu

 

Saint-Jean-sur-Richelieu

Carte Saint-Jean-sur-Richelieu Sa situation stratégique, le long de la rivière Richelieu, lui confère un rôle important lors des conflits qui se déroulent dans la région dès l?époque de la Nouvelle-France. Des fortifications y sont établies bien avant que Saint-Jean ne devienne une municipalité de village en 1856. L'emplacement de Saint-Jean en fait également une plaque tournante dans le domaine des transports. On y établit en 1836 le premier tronçon de chemin de fer au Canada. Sept ans plus tard, en 1843, l'ouverture du canal qui la relit à Chambly favorise le commerce maritime entre Montréal et les États-Unis. Cette situation privilégiée contribue au développement industriel de Saint-Jean qui devient officiellement une ville en 1880. Sa vocation militaire, que renforce la fondation du Collège royal destiné à la formation des futurs officiers, en 1952, constitue également une composante importante de son identité, ce qui explique la déception qui suit l'annonce de sa fermeture, en 1994. Le rayonnement de Saint-Jean-sur-Richelieu, nom adopté en 1978, reste assuré de bien de plusieurs façons, entre autres par le rassemblement de montgolfières qui s'y tient à chaque été. Population:
1921 7734
1931 11256
1941 13646
1951 19305
1961 26988
1971 32865
1976 34363
1981 35640
1986 36400
1991 36000
1996 36435
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde