Les journaux québécois

 
Des centaines de journaux ont vu le jour au Québec au cours du siècle dernier. Voici un éventail de certains des plus importants dans lequel on retrouve ceux qui sont toujours en circulation, ainsi que plusieurs qui ont disparu ou changé de nom en cours de route.

1903
Première parution du journal «Le Canada»
Fondé par François-Ligouri Béique, «Le Canada» sert de voix officielle au Parti libéral du Canada. En plus de ses informations politiques, ce quotidien montréalais compte, à l'image de ses principaux concurrents («La Presse», «La Patrie», etc.), une section féminine et des nouvelles sportives.
Cliquez pour en savoir plus.


1903
Publication du dernier numéro du journal «Mercury» de Québec
Après une existence marquée de hauts et de bas, le «Mercury», que l'on considère comme le plus vieux journal de Québec, est abandonné par les fils d'Israël Tarte et acculé à la fermeture.
Cliquez pour en savoir plus.


1904
Parution du premier numéro du journal «Le Nationaliste»
Olivar Asselin, qui assumera la présidence du «Nationaliste» jusqu'en 1908, Henri Bourassa et plusieurs autres fondent ce nouveau journal hebdomadaire.
Cliquez pour en savoir plus.


1907
Fondation du journal «L'Action sociale catholique»
À Québec, un groupe de catholiques, dont fait partie l'archevêque de Québec, Mgr Louis-Nazaire Bégin , fonde le quotidien indépendant «L'Action sociale catholique». En 1913, son tirage sera de 13 000 copies.
Cliquez pour en savoir plus.


1910
Première parution du journal «Le Pays» fondé par Godfroy Langlois
Le député libéral Godfroy Langlois fonde le journal «Le Pays». Journaliste de carrière, Langlois a également participé à d'autres quotidiens bien connus, dont «La Patrie» et «Le Canada». Dès sa première parution, le tirage s'élève à 4 000 copies pour atteindre 14 700 copies en 1915. Son existence sera toutefois éphémère puisqu'il s'éteindra en 1921.
Cliquez pour en savoir plus.


1910
Fondation du journal «Le Devoir»
À Montréal, Henri Bourassa fonde le journal «Le Devoir». À ses débuts, ce quotidien nationaliste, d'inspiration catholique, manifeste une forte opposition à l'impérialisme britannique et au gouvernement libéral de Wilfrid Laurier . Le tirage du «Devoir» à sa première année d'existence est de 12 529 copies.
Cliquez pour en savoir plus.


1910
Fondation du journal «La Tribune» à Sherbrooke
À Sherbrooke, Jacob Nicol fonde «La Tribune», un journal francophone libéral de grand format. Entre 1910 et 1974, le tirage de ce quotidien passera de 5 000 à 39 183 exemplaires.
Cliquez pour en savoir plus.


1912
Première publication du journal «Le Travail»
L'hebdomadaire «Le Travail» est le journal du Congrès des métiers et du travail de Montréal (CMTM).
Cliquez pour en savoir plus.


1913
Publication du quotidien «Le Droit» à Ottawa
Fondé par le clergé catholique ontarien en réaction au règlement 17 qui discrimine contre les droits des Canadiens français en Ontario, le quotidien «Le Droit» voit le jour. Sa mission consiste à défendre la cause des francophones qui vivent à l'ouest de la rivière Outaouais.
Cliquez pour en savoir plus.


1916
Fondation du journal «Le Monde ouvrier»
Le typographe Gustave Francq fonde «Le Monde ouvrier». Ce journal spécialisé dans les questions de travail sera considéré comme l'organe du Conseil des métiers et du travail de Montréal (CMTM) et des unions internationales.
Cliquez pour en savoir plus.


1917
Fondation de «L'Action française» par l'abbé Lionel Groulx
L'abbé Lionel Groulx participe à la création de la revue mensuelle «L'Action française». Historien, Groulx devient le premier rédacteur de la revue qu'il imprègne de l'idéologie clérico-nationaliste. Ses écrits auront une grande influence sur les milieux nationalistes.
Cliquez pour en savoir plus.


1920
Publication du journal «Le Matin»
Le 26 octobre 1926, «Le Matin» deviendra «Le Petit Journal», un journal populiste qui se démarque par ses photographies, ses bandes dessinées, sa couverture des sports et des faits divers.
Cliquez pour en savoir plus.


1920
Fondation du journal «Le Nouvelliste» à Trois-Rivières
Joseph-Herman Fortier, vice-président et directeur général des magasins à succursales P.T. Légaré, fonde un nouveau journal: «Le Nouvelliste». Le tirage de ce quotidien libéral qui dessert la région de Trois-Rivières sera de 3 061 copies en 1921.
Cliquez pour en savoir plus.


1929
Parution de l'hebdomadaire «Le Journal»
À Québec, Tomas Maher fonde «Le Journal», un hebdomadaire de langue française lié étroitement au Parti conservateur. À sa première année d'existence, son tirage sera de 15 000 copies.
Cliquez pour en savoir plus.


1930
Fondation du journal «L'Illustration»
À Montréal, Fernand Danserau et Arthur Bertiaume fondent le journal «L'Illustration». Ce quotidien conservateur deviendra par la suite «L'Illustration Nouvelle» et le «Montréal-Matin». Son tirage à sa première année d'existence est de 3 000 copies.
Cliquez pour en savoir plus.


1941
Première publication du «Montréal-Matin»
«L'Illustration», un journal fondé au début des années 30, passe aux mains de Jacques N.-Cartier et devient le «Montréal-Matin».
Cliquez pour en savoir plus.


1964
Fondation du «Journal de Montréal»
Le propriétaire du journal artistique «Nouvelles Illustrées», Pierre Péladeau , fonde un nouveau quotidien indépendant : «Le Journal de Montréal». Son tirage en 1964 s'élève à 100 000 copies.
Cliquez pour en savoir plus.


1967
Fondation du «Journal de Québec»
Pierre Péladeau , propriétaire du «Journal de Montréal», fonde à Québec un quotidien de facture presque identique : «Le Journal de Québec». Son tirage à sa première année d'existence est de 7 388 exemplaires.
Cliquez pour en savoir plus.


1972
Réouverture du journal «La Presse»
Le quotidien montréalais «La Presse» ouvre à nouveau ses portes après un lock-out de sept mois. Celui-ci a été ponctué par de nombreux incidents, dont une manifestation houleuse pendant laquelle policiers et travailleurs se sont affrontés.
Cliquez pour en savoir plus.


1973
Annonce de l'achat du journal «Montréal-Matin» par «La Presse»
Le journal «La Presse» achète le «Montréal-Matin» pour environ cinq millions de dollars. Le «Montréal-Matin» devient ainsi le cinquième quotidien québécois de langue française à tomber sous le contrôle de Power Corporation.
Cliquez pour en savoir plus.


1974
Parution du quotidien souverainiste «Le Jour»
Ce nouveau quotidien se veut, selon le souhait de ses concepteurs, «indépendantiste, social-démocrate, national et libre». Son rédacteur en chef est l'ex-député libéral et candidat péquiste à l'élection générale de 1973, Yves Michaud.
Cliquez pour en savoir plus.


1978
Annonce de la fermeture du «Montréal-Matin»
Sept mois après le règlement d'une longue grève qui lui a nui considérablement, le quotidien «Montréal-Matin» ferme ses portes. Cette nouvelle touche directement les 225 employés de ce journal dont l'existence remonte aux années 30.
Cliquez pour en savoir plus.


1979
Dernière publication du journal «The Montreal Star»
Le journal «The Montreal Star» cesse de paraître. Montréal n'a maintenant plus qu'un seul quotidien anglophone à grand tirage : «The Gazette».
Cliquez pour en savoir plus.


1987
Annonce de la fermeture du quotidien «Le Matin»
Après 38 numéros, le journal «Le Matin» ferme ses portes. C'est le quotidien anglophone «The Gazette» qui assurait l'impression et la distribution de ce journal dont le tirage atteignait entre 12 000 et 15 000 copies.
Cliquez pour en savoir plus.


1988
Parution du quotidien anglophone «Montreal Daily News»
La publication du «Montreal Daily News» survient dix ans après la disparition du «Montreal Star». Avec «The Gazette», Montréal a de nouveau deux quotidiens d'expression anglaise.
Cliquez pour en savoir plus.


1998
Acquisition de Sun Media par le groupe Quebecor
Cette transaction, qui se chiffre à environ un milliard de dollars, permet à Quebecor d'acquérir le deuxième plus important éditeur de journaux au Canada en terme de tirage.
Cliquez pour en savoir plus.


2001
Lancement du journal «Métro»
Médias Transcontinental lance «Métro», un journal gratuit distribué dans les présentoirs de 65 stations de métro de Montréal.
Cliquez pour en savoir plus.


2008
Règlement d'un conflit de travail au Journal de Québec
Après 14 mois d'un conflit de travail acrimonieux, les employés du Journal de Québec acceptent une entente de principe conclue entre leur syndicat et leur employeur. Il s'agissait d'une première interruption de cette nature dans ce journal qui a vu le jour en 1967.
Cliquez pour en savoir plus.


2010
Centième anniversaire du journal Le Devoir
Des personnalités provenant de différentes sphères d'activités sont réunies au marché Bonsecours pour célébrer le 100e anniversaire du journal Le Devoir. Plusieurs d'entre elles profitent de l'occasion pour souligner le rôle significatif joué par ce quotidien montréalais au cours du XXe siècle.
Cliquez pour en savoir plus.


2011
Fin d'un conflit de travail au Journal de Montréal
Les employés du Journal de Montréal, le quotidien ayant le plus fort tirage au Québec, acceptent les offres de la partie patronale à 64,1%. Cette décision met fin à un lock-out acrimonieux de plus de deux ans, le plus long conflit de travail dans l'histoire de la presse canadienne.
Cliquez pour en savoir plus.


2011
Fin du journal Rue Frontenac
Le journal Rue Frontenac, publié par les lock-outés du Journal de Montréal, prend fin. À la suite d'un échec des négociations avec le nouvel acquéreur, Marcel Boisvert, les journalistes décident de retirer leurs textes de ce journal en ligne.
Cliquez pour en savoir plus.


2015
Vente de six quotidiens régionaux par le groupe Gesca
Le groupe Gesca annonce qu'il conserve le contrôle du journal montréalais La Presse, mais qu'il se départit de six quotidiens régionaux. Ceux-ci passent aux mains de Capitales Média, un groupe nouvellement formé dont le seul actionnaire est Martin Cauchon, un ex-ministre libéral.
Cliquez pour en savoir plus.


2015
Annonce de la fin de la parution de La Presse imprimée sur semaine
Le président et éditeur de La Presse, Guy Crevier, confirme que la version papier de ce journal parue sur semaine ne sera plus éditée à partir du 1er janvier 2016. Ce virage confirme la nouvelle orientation prise par les propriétaires de La Presse avec le lancement d'une version numérique pour les tablettes, La Presse +, en avril 2014.
Cliquez pour en savoir plus.


-
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde