Les chefs du Parti libéral du Québec

 
Formation dominante sur la scène politique québécoise depuis la fin du XIXe siècle, le Parti libéral du Québec a compté dans ses rangs quelques-uns des chefs de gouvernement dont les règnes ont été les plus longs et les plus marquants de l'histoire de la province.

1905
Assermentation de Lomer Gouin au poste de premier ministre du Québec
À la suite de la démission de Simon-Napoléon Parent , c'est l'ex-ministre de la Colonisation et des Travaux publics, le libéral Lomer Gouin , qui devient premier ministre du Québec. Celui-ci se fait fort de rassurer le clergé quant à ses intentions de ne pas laïciser l'enseignement au Québec.
Cliquez pour en savoir plus.


1920
Assermentation de Louis-Alexandre Taschereau au poste de premier ministre du Québec
La démission de Lomer Gouin permet à Louis-Alexandre Taschereau de devenir premier ministre du Québec. D'abord ministre des Travaux publics et du Travail (1907-1919), puis procureur général dans le cabinet Gouin (1919-1920), Taschereau permettra au Parti libéral de conserver le pouvoir à l'Assemblée législative jusqu'à sa retraite, en 1936.
Cliquez pour en savoir plus.


1936
Assermentation d'Adélard Godbout au poste de premier ministre du Québec
À la suite de la démission, le 11 juin, du premier ministre Louis-Alexandre Taschereau, Adélard Godbout devient premier ministre du Québec et procède à la formation de son cabinet.
Cliquez pour en savoir plus.


1948
Nomination de George C. Marler au poste de chef parlementaire du Parti libéral du Québec
À la suite de la défaite d'Adélard Godbout lors de l'élection générale du 28 juillet 1948, George C. Marler devient chef parlementaire et chef intérimaire du Parti libéral du Québec.
Cliquez pour en savoir plus.


1950
Élection de Georges-Émile Lapalme au poste de chef du Parti libéral du Québec
Après l'intérim de George C. Marler, Georges-Émile Lapalme est élu unanimement chef du Parti libéral du Québec. Un mois plus tard, il démissionnera de son poste de député à la Chambre des communes.
Cliquez pour en savoir plus.


1958
Élection de Jean Lesage au poste de chef du Parti libéral du Québec
Au Congrès des Libéraux provinciaux réunis à Québec, Jean Lesage est élu chef du parti en remplacement de Georges-Émile Lapalme .
Cliquez pour en savoir plus.


1970
Élection de Robert Bourassa au poste de chef du Parti libéral du Québec
Le député du comté de Mercier à l'Assemblée nationale, Robert Bourassa , succède à Jean Lesage au poste de chef du Parti libéral du Québec (PLQ). Son élection survient lors du congrès du parti qui se tient au Colisée de Québec devant une foule évaluée à 9 000 personnes.
Cliquez pour en savoir plus.


1977
Accession de Gérard D. Lévesque au poste de chef intérimaire du Parti libéral du Québec
Le député de Bonaventure à l'Assemblée nationale, Gérard D. Lévesque, succède à Robert Bourassa au poste de chef du Parti libéral du Québec (PLQ). Lévesque assumera ses fonctions de façon intérimaire.
Cliquez pour en savoir plus.


1978
Élection de Claude Ryan au poste de chef du Parti libéral du Québec
Plus de 10 000 militants sont réunis au Colisée de Québec pour assister au congrès au leadership du Parti libéral du Québec (PLQ). Deux candidats se font la lutte pour succéder à Gérard D. Lévesque qui assume l'intérim à la tête du parti depuis le départ de Robert Bourassa, en janvier 1977. Il s'agit de Claude Ryan et Raymond Garneau.
Cliquez pour en savoir plus.


1983
Élection de Robert Bourassa au poste de chef du Parti libéral du Québec
L'ancien premier ministre du Québec, Robert Bourassa , est élu chef du Parti libéral du Québec. Il obtient 75 % du vote des délégués au premier tour de scrutin et défait facilement ses deux opposants dans cette course, les députés Pierre Paradis et Daniel Johnson.
Cliquez pour en savoir plus.


1993
Accession de Daniel Johnson au poste de chef du Parti libéral du Québec
Daniel Johnson succède à Robert Bourassa à la tête du Parti libéral du Québec (PLQ). Il deviendra ainsi le troisième Johnson, après son père Daniel et son frère Pierre Marc, à occuper le poste de premier ministre du Québec. Son assermentation aura lieu le 11 janvier 1994.
Cliquez pour en savoir plus.


1998
Accession de Jean Charest au poste de chef du Parti libéral du Québec
Après une période d'hésitation, Jean Charest avait annoncé le 26 mars qu'il quittait le poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada (PPC) pour poser sa candidature à l'investiture du Parti libéral du Québec (PLQ).
Cliquez pour en savoir plus.


2013
Élection de Philippe Couillard au poste de chef du Parti libéral du Québec
Six mois après l'annonce du départ de Jean Charest, c'est l'ex-ministre de la Santé (2003-2008), Philippe Couillard, qui accède au poste de chef du Parti libéral du Québec (PLQ). Il devance deux autres ex-ministres dans les cabinets Charest, Pierre Moreau et Raymond Bachand.
Cliquez pour en savoir plus.


-
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde