Les chefs du Parti conservateur (ou progressiste-conservateur) du Canada

 
Avec le Parti libéral, le Parti conservateur -également connu comme le Parti progressiste-conservateur- constitue l'autre grande formation politique canadienne. Il a composé le gouvernement à Ottawa à plusieurs reprises et plusieurs de ses chefs, comme John Diefenbaker et Brian Mulroney, figurent parmi les personnalités politiques les plus marquantes de leur génération.

1901
Entrée de Robert Borden à la Chambre des communes comme chef du Parti conservateur du Canada
Le départ du chef Charles Tupper amène le Parti conservateur (ou libéral-conservateur) à se pencher sur le choix de son successeur. C'est finalement à Robert Borden, un avocat originaire de la Nouvele-Écosse, que le caucus conservateur réuni à Ottawa confie cette responsabilité.
Cliquez pour en savoir plus.


1920
Assermentation d'Arthur Meighen au poste de premier ministre du Canada
La démission de Robert Borden permet à son ancien ministre de l'Intérieur et de la Justice, Arthur Meighen , de devenir premier ministre du Canada.
Cliquez pour en savoir plus.


1927
Élection de Richard B. Bennett au poste de chef du Parti conservateur du Canada
Pour la première fois de son histoire, le Parti conservateur (ou libéral-conservateur) tient un grand congrès au leadership afin d'élire celui qui succédera à Hugh Guthrie, chef intérimaire de cette formation depuis le départ d'Arthur Meighen, en octobre 1926.
Cliquez pour en savoir plus.


1938
Élection de Robert Manion au poste de chef du Parti conservateur du Canada
La démission de Richard B. Bennett amène le Parti conservateur (ou national-conservateur) du Canada à tenir un congrès au leadership qui se déroule à Ottawa du 5 au 7 juillet 1938.
Cliquez pour en savoir plus.


1940
Accession d'Arthur Meighen au poste de chef du Parti conservateur du Canada
Quatorze ans après avoir quitté la direction du Parti conservateur du Canada, l'ex-premier ministre Arthur Meighen accepte à nouveau de diriger cette formation. Il succède à R.B. Hanson qui assumait l'intérim depuis la démission de Robert Manion, en mai 1940.
Cliquez pour en savoir plus.


1942
Élection de John Bracken au poste de chef du Parti conservateur du Canada
Lors d'un congrès qui se déroule à Winnipeg, le Parti conservateur fait de John Bracken, le premier ministre progressiste du Manitoba, son nouveau chef.
Cliquez pour en savoir plus.


1948
Élection de George Drew au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada
Battus par les Libéraux aux élections de 1935, 1940 et 1945, les Progressistes-conservateurs réunis à Ottawa choisissent George Drew pour succéder à John Bracken à la tête de leur parti.
Cliquez pour en savoir plus.


1956
Élection de John Diefenbaker au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada
Le Parti progressiste-conservateur (PPC) choisit un avocat de la Saskatchewan, John Diefenbaker , pour remplacer son chef démissionnaire, George Drew.
Cliquez pour en savoir plus.


1967
Élection de Robert Stanfield au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada
Les Progressistes-conservateurs (PPC) tiennent un congrès national au cours duquel ils élisent un nouveau chef. Il s'agit du premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Robert Stanfield.
Cliquez pour en savoir plus.


1976
Élection de Joe Clark au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada
Le député du comté de Rocky Mountain, en Alberta, Joe Clark , est élu chef du Parti progressiste-conservateur (PPC). Il emporte la victoire au quatrième tour de scrutin en défaisant le député de Saint-Hyacinthe à la Chambre des communes, Claude Wagner .
Cliquez pour en savoir plus.


1983
Élection de Brian Mulroney au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada
Brian Mulroney est choisi chef du Parti progressiste-conservateur (PPC) au quatrième tour de scrutin du congrès au leadership de cette formation qui se déroule à Ottawa. Il obtient 54,5 % des voix contre 45,5 % pour son rival, le chef sortant, Joe Clark .
Cliquez pour en savoir plus.


1993
Élection de Kim Campbell au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada
La ministre de la Défense du Canada, Kim Campbell, succède à Brian Mulroney à la tête du Parti progressiste-conservateur du Canada (PPC). C'est la première fois qu'une femme dirige cette formation.
Cliquez pour en savoir plus.


1993
Accession de Jean Charest au poste de chef intérimaire du Parti progressiste-conservateur du Canada
Peu de temps après la démission de l'ex-première ministre Kim Campbell , le Sherbrookois Jean Charest accède au poste de chef intérimaire du Parti progressiste-conservateur du canada (PPC).
Cliquez pour en savoir plus.


1998
Élection de Joe Clark au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada
Il s'agit d'un retour pour Joe Clark , âgé de 59 ans, qui a dirigé le Parti progressiste-conservateur (PPC) de 1976 à 1983 en plus d'être premier ministre du Canada de 1979 à 1980.
Cliquez pour en savoir plus.


2003
Élection de Peter Mackay au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada
Le député Peter Mackay succède à Joe Clark au poste de chef du Parti progressiste-conservateur (PPC) du Canada. Lors du congrès au leadership de cette formation, Mackay remporte la victoire en obtenant une majorité de près de 700 voix sur son plus proche rival, Jim Prentice (1510 contre 836).
Cliquez pour en savoir plus.


2004
Élection de Stephen Harper au poste de chef du Parti conservateur du Canada
Le premier congrès à la direction du «nouveau» Parti conservateur du Canada, formation qui a vu le jour en décembre 2003, se solde par la victoire de Stephen Harper. Ce dernier obtient 55,5 % des votes exprimés contre 35 % pour Belinda Stronach et 9,5 % pour Tony Clement.
Cliquez pour en savoir plus.


-
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde