Élection de Fernand Rinfret à la mairie de Montréal

 


Fernand Rinfret, maire de Montréal.Année: 1933. © nd Auteur: Inconnu. Référence: Le Mémorial du Québec, Tome V, 1918-1938, Montréal, Société des Éditions du Mémorial, 1980.

[4 avril 1932]

Deux ans après avoir été défait par Camillien Houde , Fernand Rinfret obtient une revanche en remportant l'élection à la mairie de Montréal.

Rinfret, qui est également député fédéral de la circonscription de Saint-Jacques, possède sur son plus proche adversaire, le maire sortant Camillien Houde , une avance d'environ 12 000 votes. Les autres candidats dans la course sont Séraphin Ouimet et O.L. Gingras qui obtiennent respectivement 7 608 et 1 913 votes. Il s'agit d'une période difficile pour Houde qui, l'année précédente (24 août 1931), a subi une défaite décisive à la tête du Parti conservateur provincial. Battu lui-même dans les deux comtés où il était candidat, il se retrouve sans siège à l'Assemblée législative et évincé de son poste de maire.


En référence: Bibliothèque de la législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, p.282. Le Devoir, 5 avril 1932, p.1-2.
En complément: Claude V. Marsolais et al., Histoire des maires de Montréal, Montréal, VLB, 1993, 323 p. Louis-Martin Tard, Camillien Houde : le cyrano de Montréal, Montréal, XYZ, 1999, 214 pages.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde